Les Vans en Ardèche (Occitanie)

Le Thort, paroisse de Puylaurent, berceau des ancêtres, se trouve sur la partie de la Régordane située entre Prévenchères et La Bastide, dans un espace proche de la route qui longe l'Allier et glisse vers Chasseradés.

par Maïté et Jacques Hébrard. Histoire de la famille Hébrard de Génolhac de 1728 à 1754. Editions Héritages.

Le Thort, paroisse de Puylaurent

Ruine au Thort en LozèreLe Thort, paroisse de Puylaurent, berceau des ancêtres, se trouve sur la partie de la Régordane située entre Prévenchères et La Bastide, dans un espace proche de la route qui longe l'Allier et glisse vers Chasseradès. En ces lieux plus montagneux, les muletiers et les colporteurs cheminèrent pendant des siècles, établissant les liens entre les événements extérieurs à la région et les populations peu informées, transmettant les nouveautés de la mode et les idées naissantes. Puisque ces hommes existaient réellement, nous les avons nommés personnellement. Ainsi, ces personnages réels au nom fictif constituent le fils d'Ariane à travers les générations qui nous ont précédés.

Aux premiers jours d'avril 1711, Bénézet se joignit à la caravane des muletiers et des pèlerins qui montaient de Saint Gilles vers le Mont Lozère, et plus loin encore, Notre Dame du Puy. Il était colporteur depuis quelques jours à peine et il faisait le voyage pour la première fois, avec son âne gris, fidèle compagnon. Son cœur battait, les images de l'enfance le submergeaient. Cette vocation lui était venue très tôt. Aux plus mauvais jours de l'hiver, dans la maison voisine de la sienne, habitait un colporteur. Cet homme avait le regard profond et doux de ceux qui ont acquis des connaissances peu communes et qui ont vécu l'heure de l'univers. Baptistin et son regard fascinaient Bénézet. Les histoires qu'il contait sur les sorcières des gorges du Chassezac ou sur les loups de la forêt de Mercoire émerveillaient l'enfant, même si quelque frisson passait sur ses épaules. Il aimait apprendre comment vivaient les gens " là-haut ", dans ces montagnes couvertes d'épaisses couches de neige.

Habitation du Thort en LozèreBaptistin, lui, vieillissait. En cet hiver "glaciaire" de 1709, il fut terrassé par la maladie. Il s'éteignit lentement, rêvant encore de départs infinis. Plus Bénézet grandissait, plus la soif d'aventures l'envahissait. Il était devenu un grand jeune homme fort, aux larges épaules. De longs cheveux bruns encadraient son visage doré par le soleil. Ses yeux noirs et profonds pénétraient jusqu'au fond de l'âme de ceux qui croisaient son regard. Bénézet allait s'asseoir souvent près de la hotte pleine de mystères et de parfums. Plusieurs fois, seul, il la chargea sur ses épaules, pour voir. Et voici que le jour du départ s'ouvrait devant lui. Il avait revêtu une longue veste de bure. Sur ses chaussures de cuir usagées, il avait attaché des guêtres de toile grège. Un chapeau noir à larges bords protégeait sa tête du soleil ou de la pluie.

Le patron muletier appela d'une voix forte et la caravane s'ébranla. Ils marchèrent des jours et des jours, dans le mistral ou dans le brouillard, sous la pluie ou sous le soleil. À l'étape de Génolhac, Bénézet sentit que tout changeait. Il avait vendu quelques articles, quelques pièces tintaient dans son gousset. Il allait de l'avant. Au-dessus de Villefort, il découvrit le paysage sauvage dont parlait le vieux Baptistin Ces amas rocheux lui parurent gigantesques et les gorges profondes où l'eau mugissait lui donnèrent l'impression d'arriver au plus profond de la terre et des enfers.

La Voie Régordane GR700La caravane grimpait toujours. Enfin, ils arrivèrent à Luc. La forêt de Mercoire était apparue, sombre, épaisse, mystérieuse, inquiétante. L'air était froid et sec, le ciel d'un bleu intense. Bénézet pensait aux loups. Le soir, dans le silence, il tendit l'oreille si fort qu'il put, et il lui sembla bien entendre en hurlement dans le lointain. Autour de Saint Gilles il n'y a pas de loups. Il alla jusqu'au Puy, rendit grâce à Notre-Dame et fit quelques affaires. Au retour, plein de courage, il quitta ses compagnons à la Bastide et décida de s'attarder quelques jours dans les villages environnants où pénétrait peu de charroi. Il pourrait se joindre ensuite à la prochaine caravane. En chemin, on avait parlé de Puylaurent, du Thort, des Gouttes... Il suivit un petit chemin qui montait à travers bois. Le temps était incertain, il se dit que, seul, il trouverait bien un gîte chez les habitants.

Le sentier grimpait, sinueux et frais. Par endroits, sous les arbres, là où le soleil du printemps s'infiltrait à peine, quelques tas de neige éclairaient le sous-bois. Enfin, il sortit de la forêt. De vastes champs verdoyants rebondissaient d'un versant à l'autre du vallon. Au milieu, sur un petit dôme, les maisons du Thort, proches les unes des autres, paraissaient se serrer pour mieux résister à la bise glaciale de l'hiver et à la neige abondante. Surpris, Bénezet s'arrêta un moment. Avec un plaisir particulier, il considéra ces demeures brunes et trapues, avec leur toit de lauzes semblable à un bateau renversé. Les grosses cheminées, les fenêtres étroites encadrées de longues pierres grises, la porte basse et le grenier bien haut donnaient au voyageur un sentiment de sécurité. La neige avait fondu dans les rues et la boue s'étalait. Quelques chiens aboyèrent. La vapeur qui montait des ras de fumier mêlait son odeur âcre à celle des feux de bois. Au passage Bénezet découvrait la présence des étables, des bergeries et des soues. Par instants, la bise glissait des pentes boisées et emportait le tout vers d'autres horizons... par Maïté et Jacques Hébrard. Chronique d'une auberge Cévenole. Histoire de la famille Hébrard de Génolhac de 1728 à 1754. Editions Héritages. Acheter le livre Le Thort en Lozère

 

 

L'Etoile Chambres et tables d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Copyright ©le.thort48.free.fr